• Voulons-nous vraiment soutenir l’agroécologie paysanne ?

    Ferme Arc-en-Ciel

    La Ferme Arc en Ciel existe depuis 1987 et recherche des partenaires engagés pour assurer sa subsistance.

    Nous devons donc rassembler un minimum de 30 parts annuelles de 500€ ou 60 de 250€.

    Pour développer ensemble notre souveraineté alimentaire, en partageant les récoltes (légumes, plantes sauvages comestibles, plantes condimentaires, petits fruits et fruits,...) selon les bonnes et les moins bonnes années, au bon vouloir de dame nature…

    Proposition d’un prix fourchette libre (selon les possibilités de chacun pour pouvoir cultiver ensemble et toujours mieux des légumes bons, propres, justes et locaux…) =

    °prix bas de la fourchette (500€) pour couvrir les frais et un revenu de 3,6 €/h.
    °prix moyen de la fourchette (600€) pour couvrir les frais et un revenu de 4,8 €/h.
    °prix haut de la fourchette (700€) pour couvrir les frais et un revenu de 6 €/h.

    Calcul pour 30 parts, sur une surface de 1500 m² pour une production d’environ 6 tonnes avec 2500 heures de travail.

    Et des chantiers participatifs : les samedis 4, 11 et 18 mai, 1, 15 et 22 juin.
    Notamment pour remplacer les bâches de serres déchirées suite aux tempêtes de début mars. Et d’autres travaux de saisons.

    C’est un véritable engagement pour notre santé et celle de la terre !

    Le montant de cette part correspond aux frais liés aux coûts et à l’entretien de la parcelle.

    Ferme Arc-en-Ciel * Libère Terre

    Association citoyenne et paysanne pour se réapproprier notre souveraineté alimentaire !

    > Sortir l’alimentation des règles du commerce déloyal et de la spéculation destructrice.1

    > Manger des légumes et des fruits bons, propres, justes et locaux.

    > Assurer un revenu juste pour les paysans maraîchers...

    > Développer le Système Participatif de Garantie Agroécologique pour construire un nouveau modèle d’alimentation entre paysans et « mangeurs », réfléchir et grandir ensemble, pas dans la critique non constructive mais bien dans la recherche et l’application de solutions...2

    > Expérimenter les techniques d’agriculture paysanne agroécologique (BrEF, Bokashi, Biochar, Terra Preta, Micro-organismes efficaces EM, thés de compost,...).

    > Former les futurs paysans à l’agroécologie.

    A nous de réfléchir et d’agir pour construire un monde plus juste...

    Bien plus que des légumes dans un panier !

    1. 1 https://www.entraide.be/IMG/pdf/14-_execption_agricole.pdf

    2

    « La production agricole durable et suivant les principes de l’agroécologie ne sera viable que si, du côté de l’aval aussi — celui des mangeurs —, les habitudes alimentaires se transforment. C’est pourquoi les initiatives réunissant paysans et mangeurs ont un rôle essentiel à jouer : de telles initiatives favorisent une transition vers une agriculture moins gourmande en intrants en même temps qu’elles encouragent des régimes alimentaires plus variés et ressuscitant une véritable culture culinaire, qui nous réconcilie avec notre alimentation. Il est grand temps que l’on cesse de séparer la production de la consommation, et que l’on remette en cause l’idée d’une chaîne alimentaire où chacun se verrait assigner un rôle : le système participatif de garantie agroécologique montre la voie, et je formule l’espoir que d’autres initiatives semblables puissent suivre. »

    Olivier De Schutter, professeur de droit international Institut de recherche interdisciplinaire en sciences juridiques (JUR-I), Université de Louvain (UCL) - Centre de philosophie du droit (CPDR). Rapporteur spécial aux Nations Unies pour le droit à l’alimentation (entre 2008 et 2014), membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU depuis 2015. Coprésident du groupe d’experts international sur les systèmes alimentaires durables (IPES-Food). Membre d’honneur de notre association citoyenne et paysanne ’Libère Terre’ depuis 2016.

    Renseignements et contrat de partenariat sur demande : paysan.serge@yahoo.fr

    Compétences utiles

    De la bonne volonté !

    Infos pratiques

    Pour les chantiers participatifs, se munir de vêtements de travail et de bonnes chaussures, un couteau et une bêche.
    N’oubliez pas votre pique nique !

    S'inscrire

    Il n’y a actuellement pas d’événement ouvert à l’inscription.

    Commenter

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Top